Pour s’évader, des vacances en couples représentent une bonne idée. La préparation prend souvent du temps. Et cela est encore plus valable pour un tour du monde à vélo. Cette pratique répandue apporte une expérience unique aux voyageurs. Il faut néanmoins connaître certains points avant de partir.

Choisir le vélo pour son voyage

Chaque année, de nombreuses personnes décident de faire le tour du monde. Le moyen de transport diffère grandement selon les projets. Et le vélo est un des moyens de transport les plus économiques. De plus, cette solution est respectueuse de la nature contrairement aux avions. De plus, nul besoin d’être un sportif de haut niveau pour partir à l’aventure. Ainsi, le vélo est une bonne option pour découvrir le monde en couple. En effet, partir à l’aventure est plus agréable avec de la bonne compagnie. De plus, vous pouvez prendre des photos incroyables et même des vidéos. De plus, la liberté est garantie, vous pouvez vous arrêter quand vous voulez.

Le budget et le matériel

Un tour du monde nécessite toujours une bonne préparation. Le budget est un des aspects les plus importants. Il est conseillé de fixer un budget hebdomadaire à l’avance. Ensuite, il faut essayer de le respecter. Pour trouver l’argent, une collecte de fonds est une bonne alternative. La vente ou la location de biens est également une bonne alternative. Sinon, une marque de vélo peut aussi sponsoriser le voyage. Certains groupes offrent des matériels. En contrepartie, ils demandent une certaine visibilité. Il faut par exemple les mentionner dans un blog ou ailleurs. Justement, il faut choisir le bon vélo. Dans ce cadre, demander conseil à une spécialiste est toujours une bonne idée. Le vélo doit être adapté aux types de routes. Entre autres, les accessoires doivent être facilement remplaçables.

Bien choisir les lieux à visiter

Pour un tour du monde à vélo, il faut bien préparer les trajets. En effet, l’improvisation n’est pas conseillée pour ce type de voyage. Il faut être capable de résumer les différents itinéraires. Il faut bien connaître les routes et les sentiers. Entre autres, il est conseillé de bien choisir la période. Il faut bien s’informer sur les saisons. Le but est d’éviter les conditions climatiques difficiles. Les conditions de circulation sont tout aussi importantes. La circulation est chaotique dans certains pays. Ils ne possèdent pas de voies cyclables. Alors, il vaut mieux s’informer pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Il est préférable de choisir les pays dont vous parlez la langue. Cela est utile lorsqu’il faut demander son chemin. De plus, il est plus facile de se lier avec les habitants de la localité.

Les petites astuces à ne pas oublier

Entre autres, un GPS ou une carte téléchargée est toujours utile. Et les vêtements doivent toujours être adaptés au climat de la région. En outre, il faut éviter au maximum les autres moyens de transport. Pour un voyage en avion par exemple, il faut toujours bien emballer son vélo pour le protéger. Il existe aussi une partie administrative à ne pas oublier. Avant le départ, il faut bien préparer les visas. Les assurances voyages sont tout aussi pratiques. Elles protègent contre les vols et les pertes. Entre autre, il est conseillé de voyager léger. En effet, le poids du sac peut être gênant. Ainsi, il vaut mieux apporter l’essentiel uniquement. Enfin, il faut être prêt à improviser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *